Le Lot et la laine 2017, au paradis du tricot !

C’est peut être LE rendez-vous incontournable du sud-ouest pour les tricoteuses et tricoteurs !

En ce qui me concerne j’ai entendu parlé de ce festival juste après l’édition 2015. J’étais alors à mes débuts de tricot, je faisais surtout des petits projets layette pour les copines. Je n’étais pas la junkie que je suis aujourd’hui – je pouvais encore être assise devant la TV sans RIEN dans les mains 😉 Je m’étais dit alors « dommage, ça sera pour la prochaine fois… sans plus trop y penser. » Autant dire qu’en deux ans mon avis et mon investissement sur la question ont quelque  peu évolués… et j’ai attendu ce rendez-vous lotois impatiemment toute cette année, ENFIN un événement tricotesque pas loin de chez moi (hum bon disons à moins de 5 heures de train de chez moi, car ce n’était non plus la porte à côté…).

Ça ne va pas être facile de vous raconter cette journée un peu hors du temps, où tu penses laine, pelotes, écheveaux, couleurs, projets etc… dans ta tête non-stop, mais où, à la différence des autres jours de l’année, tous les gens autour de toi pensent aussi « laine, pelotes, écheveaux, couleurs, projets… ».

On est parties entre copines de tricot toulousaines pour cette virée bonne pour le moral et mortelle pour le porte-monnaie.

Partners in crime…

 

Le lieu est très chouette : l’éco-musée de Cuzals, à Sauliac-sur-Célé, dans le Lot. Bon, les derniers kilomètres sont un peu ardus si comme moi vous avez tendance à avoir mal au cœur en voiture.

Une fois là-bas, une ambiance bucolique au possible, loin des habituels parcs des expositions ou salles de fêtes où on se bouscule toujours un peu trop à mon goût. Ici au moins la place ne manque pas !

J’ai craqué là…

Euh, autant vous dire que si vous êtes en no-buy c’est pas la peine de venir, ou alors sans moyens de paiement mais ça serait quand même de la torture !

 Le stand Anisbee, By Simone & Lilofil

A peine arrivée, je me suis mise en quête du stand de By Simone que voulais absolument voir, tellement cela faisait longtemps que je louchais sur ses laines. Sans compter que j’avais croisé Simone l’an dernier à la grande mercerie mais à peine 5 secondes sans qu’on ait le temps de se parler (frustration extrême pour moi). C’est toujours le même problème, on se connaît sur les réseaux, on se parle parfois, mais pas toujours évident de franchir le cap de la conversation en face à face…ah timidité quand tu nous tiens! J’étais donc ravie d’avoir une nouvelle chance de papoter un peu et je pense que j’ai tripoté quasiment tous ses écheveaux avant de faire mon choix final. Elle partageait son stand avec les talentueuses Anisbee et Lilofil. D’ailleurs, la laine que j’ai prise à Simone sera pour un Manzo de Lilofil ! Une magnifique laine mérino single bleue marine à paillettes !

Cette photo c’est ma préférée, je pensais qu’elle serait ratée à cause de la jeune fille qui vient accidentellement sur la photo… en voyant le tatouage plus tard j’ai trouvé que c’était le cliché parfait !

Le joli stand Lilofil – By Simone – Anisbee

le lot et la laine

Au Lot et la Laine, on croise des stars en chair et en os, mais aussi en crochet, comme Mr. Dodu Dino, d’Anisbee !

le lot et la laine

C’est bien joli tout ça, mais quel gris je prends?

le Lot et la laine 2017

Ma collection de tote bags s’est encore agrandie

le Lot et la laine 2017

Toutes tellement belles !

Color of the moon yarn

C’était l’autre marque je tenais absolument à voir et sur laquelle je pensais vraisemblablement craquer. Les laines Color of the moon m’ont tapé dans l’œil depuis un petit moment déjà. Des teintes naturelles, des couleurs douces, bref tout ce que j’aime. Et le plaisir d’une petite discussion avec Doriane,  créatrice de la marque. J’ai craqué, et pas qu’un peu, sur un très beau mélange dans un coloris violet… cette laine DK est composée de mérinos, de soie et de yak, c’est peut-être la plus douce que j’ai jamais touchée! J’ai pris de quoi me faire un haut, en DK ça fait une addition – hum – disons salée, mais je suis enchantée de mon achat. j’ai déjà commencé à la tricoter, impossible de résister à pareille douceur. A ce stade d’ailleurs j’ai commencé à me demander si je n’étais pas morte et montée directement au paradis des tricoteuses 😉

J’ai trouvé que le stand était vraiment sympa et qu’il transmettait vraiment la poésie de la marque.

color of the moon yarn

La petite histoire de la marque… (cliquer sur les photos pour les agrandir si la lecture est difficile !)

le lot et la laine 2017

Coup de coeur devant toutes ces belles couleurs (surtout pour les écheveaux violets tout à fait à gauche sur la table, ceux que j’ai pris :))

En me baladant sur le compte IG de Color of the moon, je suis même tombée sur la jolie anecdote qui raconte la teinture de ces écheveaux (enfin, peut être pas les miens mais d’autres de la même famille ;))

[Anecdote de Teinture artisanale]
Malgré son apparence cette couleur n’était pas du tout celle recherchée à l’origine… Ces fils sont une laine DK mélange merveilleux de mérinos, de soie et de yak. La base de ce fils étant particulière, la reproductibilité des coloris n’en est que plus complexe. Au départ, je souhaitais obtenir un rose plus clair mais voilà, c’est cette teinte qui a bien voulu sortir de la marmite ! Depuis, je l’observe du coin de l’œil sans trop savoir qu’en penser. Mais aujourd’hui, c’est décidé : elle est de sortie ! (Peut être un contre coup de l’effet Saint Valentin )

 

color of the moon yarn

Color of the moon yarn

 

color of the moon yarn

Jolies couleurs pastel

color of the moon yarn

Toute la poésie des pompons !

La pelote vagabonde

Autre coup de coeur (à ce stade vous aurez compris que de toute façon j’ai aimé tout ce que j’ai vu ^^), le stand de la Pelote Vagabonde. Là aussi des couleurs qui me parlent, douces, presque automnales parfois, et vous noterez le pull de la créatrice dans un gradient gris-bleu-vert à tomber. La marque a aussi les sacs à projet les plus cools de la terre, qu’on voit un tout petit peu en haut à gauche de la photo ci-dessous, mais que vous pouvez retrouver sur le site de la Pelote Vagabonde. J’ai craqué pour « Ceci n’est pas un loisir, c’est une compétence apocalyptique » 🙂 Je rappelle souvent à Monsieur que « le jour où tout s’écroule et qu’on retourne à l’âge de pierre, MOI je ne me baladerai pas toute nue »… (ce à quoi il répond que peut-être mais le temps d’avoir fini j’aurais moi aussi été toute nue au moins quelques temps… certes).

J’aurais pu craquer là aussi…

… mais bon même mon porte-monnaie a une limite. Le reste donc, je me suis contentée de l’admirer sous tous les angles ! Ca sera pour une prochaine fois !

Candy Wool

Candy Wool c’est comme elle dit la « dealeuse de douceur », et ma foi c’est bien vrai ! et de bonne humeur aussi !

le lot et la laine

Une vendeuse de premier plan chez Candy wool : @la_hyene_laineuse

(Vi)laines

Là je me suis fait violence pour ne pas craquer aussi. C’est presque le « trop » qui m’a permis de ne pas craquer finalement, il y avait tellement de belles laines que je n’aurais même pas su choisir. Mon coup coeur : le « mur de laine » 🙂 C’est sur la (Vi)laine est sur ma whishlist !

laines (vi)laines

Prises sur le fait les filles !

Et les toutes les autres…

le Lot et la laine 2017

Des tricots et des écheveaux dans tous leurs états :), chez Vilaine encore, les Petits Points Parisiens et … ? je ne sais plus le nom de la marque en haut à droite !

le Lot et la laine 2017

Festival des couleurs chez Palaluna, laines brutes du Lot, et de jolis bols à laine en terre cuite

le Lot et la laine 2017

Stands Purple Laines et Renaissance

Tout un monde

Le charme de l’événement c’est aussi les animations, la déco, le yarn bombing… la laine est PARTOUT et c’est tellement bien ! Des petites bébêtes, des loups ! car les moutons ne sont pas loin non plus et visiblement qui dit moutons dit loup ?

Les participant(e)s pouvaient aussi réaliser une fleur en crochet pour le jardin crocheté ! Un joli travail collaboratif.

Du filage

Un peu partout aussi des fileuses bien installées, et en fin d’après-midi le samedi une manche du « tour de fleece », le contre la montre, où ces dames ont concourru pour filer le fil le plus long en 20 minutes. Je ne connaissais pas ce Tour de fleece, qui a lieu les jours d’étape de Tour de France, à chaque étape les participants comptent combien ils/elles ont filé. Impressionnant leur vitesse, les rouets tous différents, à chacune son style !

La part des anges

Et puis il y a tous les petits moments non-immortalisés, les rencontres, les pauses à la buvette pour contempler les achats et papoter avec les copines qu’on revoit, celles qu’on se fait mais dont on oublie le prénom, celles qui viennent de (très) loin ! On croise des fois aussi les maris, les enfants, le temps d’une journée tout ce petit monde qui habite dans ma tête et dans mon téléphone portable devient réalité.

Tout ça, ce n’est pas immortalisé, je ne suis pas une fervente des selfies, et je trouve que ce n’est pas non plus évident de dire à quelqu’un qu’on connaît parfois à peine « Dis, et si je te prenais en photo ? »

Ces souvenirs là sont donc dans ma tête, et je ne peux pas les partager avec vous… c’est la part des anges de ma journée !

En mode reporter 🙂

Merci Marine, Sarah, sa maman, Ivanna, Virgine, Caroline, Juliette et ses amies, Adeline et la team tricot sur couverture en fin de journée, Doriane, Delphine, Marion, Sandrine, Christelle, Marie-Christine, Méline, Nathalie, Julie, …  et j’en oublie sûrement. Pour quelques mots échangés ou plus, c’était vraiment chouette.

Merci les moutons !

Et quand même une mention spéciale à nos amis sans qui rien de tout cela ne serait possible (comme disent les gens des plateaux TV :))

C’est sans doute l’article le plus long que j’ai écrit sur le blog ! Enfin peut être pas en terme de texte, mais le choix des photos fût cornélien. Et j’aurai mis le temps vu que le festival a eu lieu il y a deja bientôt 1 mois, ça passe vite. J’espère que cette petite retrospective vous a plu.

Et maintenant REPOS !


Si vous vous reconnaissez sur une de mes photos, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez que je vous l’envoie. Si ce n’est qu’un petit bout de vous, j’en ai peut être d’autres entières (car j’en ai pris BEAUCOUP). Si au contraire cela ne vous plait pas, n’hésitez pas à me le dire et je retirerai la photo. 

3 Commentaires

  1. Merci pour ce chouette article, j’ai littéralement envie de plonger dans les photos 🙂

    J’ai pour le moment sur les aiguilles de la laine @bysimone, un vrai bonheur (en coloris bourgogne, j’ai envie de me servir un verre de rouge à chaque fois que je sors mon tricot).

    J’espère que ça va mieux ta tendinite.

    Bisous!

    • merci Nathalie. J’ai juste fait une échantillon pour la By Simone j’avais trop hâte !
      elle est top effectivement.
      Je repose toujours mon pouce donc c’est zéro tricot sauf quand je craque et je fais 10 mailles pour le moral 😉
      Bisous

  2. Retour PingPodcast # 18 - Podanniversaire et retour du Lot et la laine - Happy inspirations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge