La Capelinette d’Ivanne Soufflet

Je n’ai pas une tête à chapeaux. Vous me direz, comme introduction pour un article sur ma Capeline cousue cet été, ça tombe plutôt mal!

Non, non, je ne suis pas devenue masochiste au point de me coudre des accessoires dont je n’ai pas envie !  Mais cette cousette relève au départ plus d’un besoin que d’une envie, le soleil de juillet-août m’épargnant de moins en moins avec tous ses petits excès qui font son charme : nez rougit, tête qui chauffe, allergie si cumulé au sel de la plage, et le summum : l’insolation (garce !). Dans la vingtaine ça allait encore, et surtout hum je ne me voyais pas sur la plage avec un gros bob ou autre couvre-chef qui ne m’aurait pas mise en valeur. Avec la trentaine (l’âge de raison donc), j’assume enfin de me dire que mon bien-être passe avant l’esthétique… ! (elle est belle et je l’aime ma Capelinette hein, on ne dirait pas à me lire, mais j’y viens …).

Ajoutez à cela le fait que j’ai une très grosse tête (58 cm de tour de tête), et que jamais aucun chapeau essayé dans le commerce ne m’allait, et voilà comment j’en suis arrivée à cette conclusion : il faut que je me couse un chapeau !

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Oui, mais quoi ? Quelle sorte, quelle taille, quelle matière ?? Il y a un an j’avais commandé le chouette kit de l’été qui proposait une capeline dans une très jolie toile. J’ai dit « Banco ! » … mais je me suis dégonflée et j’ai cousu un 1001ème sac à la place. Oups !

Et puis le soleil est allé jouer plus loin, et je suis passée à autre chose. Mais cette année, suite à la première insolation 2016, le besoin s’est fait ressentir à nouveau, et je n’ai pas eu à chercher bien loin : un tutoriel gratuit à télécharger sur le site de la géniale Ivanne Soufflet m’attendait sagement 😉

 

La Capelinette, pour toutes les têtes !

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Vous connaissez Ivanne Soufflet, c’est la maman du Trop Top et de la Jupe 1001 Perles, deux inconditionnels des garde-robes home made 2015/2016. J’en ai quelques-uns sur le feu dont je vous reparlerai d’ailleurs.  J’adore ces deux patrons aux explications encyclopédiques et aux déclinaisons infinies. Et surtout, cherry on the cake, des patrons disponibles du 32 au 54. Et bien même pour nos petites têtes Ivanne prévoit l’adaptabilité à toutes les tailles puisque le modèle se dessine d’après nos mesures principales, à savoir :

  • le tour de tête
  • la hauteur de tête

Le tutoriel proposé ne contient pas de patron tout prêt, c’est à nous de dessiner les deux éléments du patron (très facile !) en fonction des mesures prises donc. Ingénieux, comme toujours avec Ivanne S.

Vous trouverez tous les éléments pour réaliser la capelinette ici.

Le tutoriel fait 28 pages ! Un tel niveau de détail dans les explications et de qualité des schémas pour un pdf gratuit ça m’a impressionnée. J’aime vraiment cette créatrice pour la générosité et la qualité de son travail. Et donc le vrai plus se situe pour moi dans le fait que tout repose sur la prise de mesures qui permet d’avoir une capeline à sa taille. La largueur du rebord est aussi totalement libre, ce qui donne des rendus très différents, on peut tendre plus vers le bob avec un petit rebord, ou grande capeline avec un rebord large.

La Capelinette… un peu trop grande au final (le comble !)

Et bien oui, car bien sûr, n’étant pas très confiante de nature j’ai trouvé le moyen de me dire qu’il valait mieux par précaution que j’y rajoute ça et là quelques demi-centimètres, du coup EVIDEMMENT elle était vraiment trop grande au premier assemblage, j’ai du redimensionner tout ça à la baisse, la prochaine fois je m’en tiendrai à mes mesures au sens strict !

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Ça a été la seule vraie difficulté pour moi, quand j’ai vu que le chapeau était vraiment trop grand et qu’il a fallu tout réduire, y compris le rebord, qu’il faut pour cela ouvrir puis recoudre pour refermer plus serré (moment de stress quand même !).

Les 1001 avantages de la Capelinette

La Capelinette est réversible, et on peut même pousser le vice jusqu’à faire le petit nœud assorti et réversible aussi (mention maniaque tout de même). J’ai choisi l’option de poser un passepoil sur le rebord extérieur pour une jolie finition.

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Toutes mes fournitures pour ce projet proviennent de chez Arrow Workshop (mercerie toulousaine où j’ai mes habitudes). Le tissu à petites feuilles est un coton fin, plutôt pour l’intérieur car plus agréable au toucher, le beige est une toile de coton assez épaisse. Au final j’ai beaucoup joué avec les deux côtés, avec le nœud, sans le nœud… En fonction des habits, de l’humeur, du temps…

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Elle m’a bien protégée avec son grand rebord, et comme elle est tout en tissu, toute souple donc, j’ai pu facilement la plier dans mon sac si besoin. Un modèle à refaire sans hésiter.

La seule chose que je modifierais peut être est la forme du haut du chapeau pour atténuer un peu le côté « bouffant ». Une version chapeau de pluie ça doit être sympa aussi !

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Je continue de penser que le chapeau n’est pas mon accessoire de prédilection… mais ne pouvant plus faire l’impasse dessus sur le chapeau, autant qu’il soit à ma taille et fait-main !

Et vous, avez-vous déjà cousu un chapeau ?

Capelinette d'Ivanne Soufflet

Crédit photo : vous aurez peut être remarqué que les photos sont beaucoup plus « pros » que d’habitude, grâce à l’aide de mon ami David dont vous pourrez admirer le joli compte instagram ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge