Dimanche bonnes résolutions !

Rooo mais quel titre racoleur !! Commençant à bien me connaître (à presque 34 ans ce n’est pas trop tôt), je peux vous assurer que si il a bien une chose que je ne ferai plus c’est une liste détaillée de résolutions ! Mais on est en janvier, nouvelle année, et qui dit nouvelle année dit quand même un peu bilan, projets, envies… alors c’est parti pour un petit récapitulatif !

Je vous propose un petit retour sur cette année 2017. Quand je regarde mes souhaits et mes envies de l’an dernier, je me dis qu’en effet je ne suis pas faite pour prendre de bonnes résolutions … J’avais dit par exemple « ne pas faire de châles », et ok, en 2017 en effet, hormis le châle dragon de Christelle @tricotetstich qui devait déjà être sur mes aiguilles au moment où j’écrivais le billet, je n’ai pas tricoté de châle. Je voulais aussi choisir mes laines avec plus d’attention en privilégiant d’avantage les marques respectueuses des animaux, de l’environnement et des humains. Mon coup de foudre de l’année aura été pour cela la marque De Rerum Natura, qui propose des laines faites en France à partir de moutons français et/ou portugais, selon les qualités, et produites « dans le respect de la nature et des hommes ». Je vous en ai déjà parlé avec les gilets Demoiselle Arc-en-ciel et Petit arc-en-ciel. J’ai toujours dans mon stash de la laine bébé alpaga de Lily Neige, assez pour me faire un pull ou un gilet, mais je n’ai pas eu le temps de la tricoter.

Pour le reste des résolutions de l’an dernier, c’est moins réussi. Je devais défaire mes en-cours « gelés » depuis des lustres, mais j’ai toujours du mal à faire ça par peur du « Et si il me prenait l’envie de le reprendre ?? ». J’ai ainsi accumulé un châle Lothian, une Petite Lisette, une couverture d’un chouette kit d’un autre temps, un châle Ashling, et j’ai même un bonnet quasi fini mais du temps où je ne connaissais pas le tricot en rond, et honnêtement même si je le terminais je ne suis pas sûre que j’aurais l’envie de faire la couture ! Mais pour autant je n’aime pas défaire, « au cas où… » je ne sais pas si je suis la seule dans ce cas ?

Je devais aussi me mettre au jacquard, raté pour 2017 mais débuté en tout début 2018 (je vous en reparle bientôt !) et c’est aussi un coup de cœur. Je voulais aussi explorer plus Ravelry et ne pas trop moutonner sur les patrons… je ne sais pas trop quoi penser pour ce dernier objectif… j’avais notamment fait deux pulls moins connus, le Climb Every Mountain de Heidi Kirrmaier et le Sticks and Steel de Veera Välimäki, tous deux des échecs qui doivent retourner en pelote. J’ai sur mes aiguilles un Cardigan Péridot de Tricot Design MCL depuis un bon petit moment maintenant. Lorsque j’ai cherché un modèle de gilet – cardigan j’étais très fière d’avoir « déniché » le modèle, mais à peine commencé je n’ai pas arrêté de le voir tricoté par tout le monde sur Instagram… oups, raté 😉 ! Je pense de toutes façons qu’il faut avant tout tricoter ce qui nous plaît, peu importe la tendance, non ?

Je m’étais aussi donné comme objectif de coudre plus, là clairement je m’octroie un A pour cette résolution ! J’ai cousu et surtout j’ai enfin cousu quelques vêtements qui sont devenus des vraies pièces adorées de ma garde-robe, le patron que j’aime le plus restant la jupe 1001 perles, que ce soit version hiver ou version été. J’en ai cousu 4 au total, et il y en a encore 2 au moins à venir ! Je voudrais aussi refaire une robe Antigone, en version hiver peut être, et sans les nœuds. Antigone est le seul test que j’ai fait cette année. Je devais aussi tester la nouvelle collection de Chez Machine, mais j’avais un temps très réduit pour le faire, avant le début du tournoi de Knittich, et ma robe Clémence a été un fiasco total ! Une leçon que je peux tirer de cette année est que les tests de patrons sont pour moi une immense source de stress. Je n’aime pas décevoir et du coup devoir tester en avant-première, dans un temps contraint et avec une attente de résultat ne me va pas trop et même j’ai l’impression me pousse parfois à faire des choix « bêtises » que je ne ferais même pas si j’avais tout mon temps. Heureusement la team des testeuses pour la dernière collection Automne /Hiver était au top, tout comme la collection.

Et enfin dernier point pour ce petit bilan, mon objectif de diversifier le blog, n’a pas vraiment pris forme en 2017. J’ai toujours pleins d’idées pour des articles associant lecture et tricot par exemple, ou bien voyages et magasins de laines « d’ailleurs »… ce qui me fait le plus défaut c’est le temps, qu’il faut toujours diviser entre l’envie de faire (coudre, tricoter etc…), écrire sur ce qu’on fait (ça prend du temps aussi !) et le reste, la vraie vie quoi ! Mais je ne désespère pas de faire un jour de ce blog un vrai carrefour d’inspirations.

Mes envies :

TRICOTER.

Jusqu’ici je n’ai pas connu de baisse de motivation tricot, même par 40° en été, même après les grosses journées de boulot, même avec la grippe au fond de mon lit, une journée réussie est quand même une journée où j’ai réussi à caser ne serait-ce que 10 mailles ! J’ai quand même eu un arrêt en août pour un problème de douleur à la main, j’ai tourné comme un lion en cage, assise devant ma TV mais sans tricot et en me demandant ce que je faisais là, plantée devant l’écran. Heureusement, ça n’a pas duré très longtemps. Je poursuis sur ma lancée, avec une envie folle de pleins de modèles, et voici mon « make nine » 2018 :

tricot 2018 happy inspirations

De haut en bas et de gauche à droite : 2nd Avenue, Amy Miller – True Friend, Veera Välimäki – Eledone, Folie Ordinaire – Climb Every Moutain, Heidi Kirrmaier – Little Twigs, Mandarines – Péridot, Marie-Christine Lévèque – Caress My Soul, Mélanie Berg – Baa-ble hat, Donna Smith – Branches and buds, Carrie Bostick Hoge.

 

Comme je vous le disais j’ai enfin tenté le jacquard et je suis conquise, il est donc plus que temps de me faire le Baa-ble hat de Donna Smith, dont je rêve depuis longtemps. Et pour le coup, je peux dire que comme tout le monde, je vais me faire le Branches and Buds de Carrie Bostick Hoge.

Le 2nd avenue sera aussi un projet spécial car la laine achetée est un cadeau, et ce sera ma première fois avec les (Vi)laines.

COUDRE.

Du coup, je vous propose aussi un petit « Make 9 » pour les cousettes futures, qui est d’ailleurs devenu un « Make 11 » (assez ambitueux donc). Il s’agit bien sûr d’envies, je ne garantis pas avoir tout fini en décembre !

couture 2018 happy inspirations

De haut en bas et de gauche à droite : Robe Alessia, Urban Fairy Patterns – Rivermont dress, Cashmerette Patterns – Keep Cool (jupe), Ivanne S. – Combinaison Anissa, Chez Machine Patterns – Springfield top et Upton dress, Cashmerette Patterns – Trop Top, Ivanne S. –  Keep Cool (top), Ivanne S., Manteau adaptation Trop Top, Ivanne S –  Webster dress, Cashmerette Patterns – Robe Raphaëlle, Chez Machine Patterns.

REFLECHIR.

La marque sur laquelle j’ai vraiment envie de « travailler », c’est Cashmerette Patterns. Des modèles pour les rondes, du 12 au 28 US (soit du 44 au 60 français, enfin en gardant en tête que les correspondances de tailles ne tombent pas toujours pile poil), avec des planches gradées pour les bonnets de C à H (adieu FBA, le boulot est déjà fait !), une vraie philosophie de « body positivism », si vous lisez l’anglais je vous recommande pour bien démarrer l’année les conseils de Jenny Rushmore, créatrice de la marque, pour s’accepter, ainsi que l’article « I’m not a before ! » (je ne suis pas un « avant » !, être ronde et poser en photo, ce n’est pas seulement pour un avant/après de régime !).

Il y a un monde entre les débuts du blog et aujourd’hui. Quand j’ai commencé la simple idée de me montrer me paraissait complètement impossible, et ce à 95% à cause de mes rondeurs qui dans ma tête m’excluaient de fait – cacher ce bourrelet que je ne saurais voir ! Petit à petit Instagram et le podcast m’ont permis d’évoluer, et j’ai aussi compris que si je voulais voir plus de photos de personnes « comme moi », de femmes dans des tailles supérieures au 42, il fallait que moi aussi je participe. Je pense que plus nous serons nombreuses à nous montrer, plus d’autres se sentiront le courage de poser elles aussi dans leurs cousettes ou leurs tricots, peu importe la taille. Mais cela reste difficile, je le sais bien. Pour autant, et comme j’en ai assez de me dire que ma vie va vraiment commencer quand j’aurai 10 ou 20kg de moins, un de mes objectifs est vraiment de mieux m’accepter comme je suis et de tirer profit de mes qualités au mieux et surtout maintenant. Il n’y a après tout pas besoin de faire un 38 pour se mettre en valeur et prendre soin de soi 🙂

J’ai aussi participé en 2017 à la campagne d’Erica Schmitz, fondatrice de My Body Model sur Kick starter, une application qui devrait voir le jour cette année afin de permettre à ses membres d’avoir un croquis de sa morphologie, en fournissant nos mesures exactes. L’application génèrera un croquis qui correspond aux mesures données, pour celles qui souhaitent dessiner leurs futurs vêtements, un outil vraiment pratique, que j’attends avec impatience pour jouer à la styliste sur un modèle qui me correspond.

VOYAGER.

Cette année je me fais un cadeau d’anniversaire un peu spécial, je m’envole avec Monsieur pour Edimbourg et son Edinyarnfest au mois de mars. Je suis très très très impatiente d’y être !

En mai, nous allons dans le Sud de l’Angleterre, notamment à Bath où j’ai déjà repéré deux boutiques de laine : A yarn story, et Wool. Et j’ai dans la tête un petit projet de Brickstitch en lien avec un lieu que nous allons visiter… mais je n’en dis pas plus ! J’avais fait il y a quelques temps un petit collier pour ma sœur avec la technique du brickstich, et les jolis modèles que je vois passer sur Instagram ont eu raison de moi, j’ai acheté le livre Le Brickstich, par Lili Azalée, Cœur Citron, Mamzelle Lulu et Pauline Eline, sans l’avoir feuilleté mais sur la base de ce que je voyais de leurs comptes Instagram. Je suis restée sans voix devant le nombre de modèles proposés. La méthode est également expliquée au début du livre, bref je vous le recommande vraiment !

 

Et bien voilà, je pense que j’ai fait le tour de mes projets pour 2018 ! Je ne pense pas m’ennuyer non plus en cette nouvelle année. Et vous, quels sont vos projets tricot, couture et autres ?

8 Commentaires

  1. Que de belles envies et je suis aussi de la tram faut oser se montrer nous les rondes 😁 et bien contente de voir la combi Anissa dans tes envies couture, ce n’est pas réservé qu’au taille « standard » de porter une combi. Mes envies pour 2018, tricoter ce fut une révélation pour moi qu’en fait si on prends des modèles intéressants et adapté à mon petit niveau, c’est pas si difficile. Et en couture pour le début d’année j’aimerai faire mon manteau Magnésium et une jupe 1001 perles. Pour les autres projets, on verra selon l’envie (un pantalon pour ma fille, un gilet pour mon garçon, une combi, une chemise, une blouse… Bref, y’a toujours des idées lol). Belle année à toi et qu’elle te soit favorable 😘

    • Merci Charlotte de partager ici tes projets ! Et oui, en 2018 ont est « body positive », on se montre et on assume, même si ce n’est pas toujours facile! La combi, ça me trote dans la tête depuis un moment, je pense que ça peut être très flatteur avec le bon tissu. Il y a en une très jolie aussi chez Closet Case Patterns. Le tricot est une drogue, tu vas voir on commence « petit » mais on est vite tentée d’aller plus loin ! Pour ma part, je suis beaucoup plus à l’aise qu’en couture et j’ai l’impression d’avoir plus progressé, peut être aussi parce que c’est plus facile (pour moi) de consacrer du temps au tricot qu’à la couture. Je te souhaite en tout cas une très belle annéé aussi !

  2. Moi j’ai passé une année grise en couture, effrayée par ma silhouette, j’ai décidé de m’y remettre j’ai trop de plaisir à coudre et n’étant pas toute jeune je n’ai pas de temps à perdre. Merci pour ce bel article et des bonnes idées de patron.

    • La couture apporte beaucoup de réponses quand on ne se sent pas bien dans sa peau. Votre silhouette n’a sans doute aucun problème, c’est juste que les vêtements du commerce prévu pour 1 type de morphologie dit « classique » ne vous vont pas, et non l’inverse ! Courage, reprenez le chemin de la machine !

  3. Je trouve très sympathique que vous donniez vos projets en affirmant vos goûts ainsi. Vous avez bien raison. Mes projets vont vers la couture, vers des chemisiers, vers des vestes pour le printemps. Le marchand de tissus à quelques kms de chez moi a vendu son magasin…J’ai dévalisé son stock, il faut donc que je me mette à coudre…Pas désagréable du tout ! Bonne année couture à vous.

    • Un bon stock de tissu c’est toujours motivant, moi aussi j’ai dévalisé les magasins récemment ! Merci pour votre petit mot et de beaux projets pour 2018 !

  4. C’est une bonne idée de se donner des « objectifs » pour 2018. De notre côté, nous espérons aussi pouvoir plus voyager cette année et peut être découvrir le tricot pour ma part. Bilan dans 365 jours 🙂
    Elise Articles récents…Le Guide d’Achat pour Choisr sa BrodeuseMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge